intervention FEMMES du 19 janvier 2020

, par UD FO 45

Réforme des retraites : L’intersyndicale femmes du Loiret en audience à la préfecture L’intersyndicale femmes du Loiret (CGT, FO, FSU, Solidaires et UNEF) a été reçue à la préfecture mercredi 29/01/2020 par le chef de cabinet du préfet : M. Xavier Marotel, Mme la déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité : Mme Vanessa Kerampran. Après avoir rappelé tous les rapports pointant l’impact négatif de la réforme sur les retraites des femmes, nous avons abordé les points suivants : ✗ Les inégalités sociales (précarité des femmes, inégalités salariales…) ✗ Les droits directs (calcul sur l’intégralité de la carrière, durée de cotisation, valeur du point, âge d’équilibre, temps partiels subis…) ✗ Les droits familiaux (mesures de compensations liées à la maternité, la carrière hachée, le temps partiel, la pension de réversion…) ✗ Les spécificités de la fonction Publique (absence ou peu de prime pour les enseignantes, ✗ La pénibilité non reconnues (des aides soignantes, infirmières, caissières…) ✗ Les questions spécifiques "étudiant·es (un·e étudiant.e sur deux travaille mais souvent avec un contrat précaire, les étudiant.es arrivent tard sur le marché du travail, la rupture par rapport aux autres générations) Enfin, nous rappelons l’hypocrisie de ce gouvernement qui annonce que « les femmes seront les grandes gagnantes » alors que cette réforme va creuser le fossé des inégalités Femmes/Hommes, augmenter la précarité, scinder les générations (nées avant ou après 1975). Elle ne peut qu’accroître la dépendance financière et "physique" des femmes au sein de leur couple, en exposant davantage les femmes qui subissent des violences, accentuer la précarité des foyers monoparentaux et des femmes retraitées qui ne percevront plus la pension de réversion en cas de divorce. Le chef de cabinet a pris engagement de faire remonter nos revendications mais nous a prévenues que les réponses seraient annoncées à l’échelon national.

Contacts : CGT : Odile Thomas 06 85 69 47 56 Force ouvrière : Camille Sotin 06 84 49 90 93 FSU : Sophie Chaduteau 06 72 21 26 60 Solidaires : Cathy Menard 06 30 53 93 50 UNEF : Marielle Brame 06 51 75 77 99